Comment faire son dentifrice maison ?

Dans votre salle de bain, il est tout à faire possible de remplacer la plupart de vos produits cosmétiques et d’hygiène du commerce par des produits faits maison. Du shampoing solide au démaquillant en passant par le déodorant et le dentifrice maison, vous pouvez fabriquer vos produits naturels, écolos et économiques.

Comme pour tous les produits DIY, il existe une multitude de recettes naturelles pour fabriquer son dentifrice maison : à l’huile de coco, au charbon végétal, au charbon actif, à l’agile blanche, au blanc de Meudon, au tensioactif, au bicarbonate de soude…

Bien que toutes différentes, elles ont en commun de prendre soin de vos dents de façon naturelle, de réduire vos déchets tout en étant parfaitement efficaces.

Quid du fluor qu’on retrouve dans les dentifrices du commerce ?

On peut en effet se poser la question de l’absence du fluor dans la pâte à dent faite maison. On nous rabâche depuis des années que le fluor est indispensable pour lutter contre les caries, notamment dans les publicités télévisées pour les dentifrices. A t-il une réelle utilité pour notre santé dentaire ? La réponse est oui et non, je m’explique.

Le fluor est naturellement présent dans notre corps, il constitue avec le calcium et le phosphore une composante essentielle de notre tissu osseux. Depuis des années, on considère qu’il permet de renforcer l’émail dentaire et à ce titre, qu’il protègerait les dents contre les attaques acides de la plaque dentaire et donc les caries. Les bactéries transforment les débris de nourriture en acide qui attaque l’émail. On peut donc considérer que le fluor protège en quelque sorte des caries, à condition de laisser la plaque dentaire se former sur vos dents.

Mais avec un bon brossage régulier, vous éliminez efficacement la plaque dentaire à l’origine des caries. Et dans ce cas, plus besoin du fluor : un brossage efficace suffira à protéger vos dents contre les caries. C’est avant tout la qualité du brossage qui le rend efficace : 3 minutes pour une brosse manuelle ou 2 minutes pour une brosse électrique, un passage sur l’ensemble de la surface des dents et une fréquence au minimum de deux fois par jour.

Quelle recette est la plus simple pour fabriquer son dentifrice ?

La recette la plus simple et rapide à réaliser est constituée de seulement trois ingrédients : l’huile de coco, le bicarbonate de soude et l’huile essentielle de menthe ou de citron. L’avantage d’utiliser la recette à base d’huile de coco c’est que cet ingrédient entre dans la composition de nombreux produits cosmétiques comme le déodorant maison.

On va doser 4 cuillères à soupe d’huile de coco qu’on va faire fondre au bain-marie ou au micro-ondes. On peut la mettre directement dans le bocal qui va servir de contenant pour votre dentifrice, car ce sera un dentifrice solide ! En effet, l’huile de coco se présente sous forme solide sauf en cas de fortes chaleurs où il va devenir plus liquide. Le plus simple pour stocker votre dentifrice maison c’est de récupérer un petit bocal en verre avec couvercle.

Une fois que l’huile de coco est fondue donc liquide, on va ajouter 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude, on va mélanger puis on ajoute 3 gouttes d’huile essentielle de menthe ou de citron. Le dosage des huiles essentielles se fait selon votre préférence, si vous souhaitez avoir un goût subtile ou plus prononcé. Faites des essais avec 2 gouttes puis ajoutez-en davantage jusqu’à obtenir le dosage qui vous convient.

Une fois le mélange complètement refroidi, il devient solide.

Comment utiliser son dentifrice maison ?

Comme on l’a dit précédemment, il s’agit d’un dentifrice solide. Pour l’utiliser, on mouillera sa brosse à dent puis on la frottera sur la surface du dentifrice maison en appuyant un peu pour en déposer une quantité suffisante sur la brosse. Il ne vous restera plus qu’à vous brosser les dents comme d’habitude.

Le goût et la texture du dentifrice maison vont vous sembler étranges au départ. En effet, l’huile de coco va fondre dans votre bouche sous l’effet de la chaleur et créer une sensation de “gras” très inhabituel dans le brossage de dent. Il vous faudra un peu de temps avant de vous habituer à cette sensation. En revanche, à la fin du brossage, l’huile de coco crée une sensation de dents lisses parfaitement propre. Vous aurez envie de passer votre langue sur vos dents tant elles seront douces et brillantes.

En termes de goûts, vous sentirez dans un premier temps le goût de la menthe, assez proche de celui des dentifrices du commerce. Ensuite, vous sentirez le goût assez salé du bicarbonate de soude, lui aussi très inhabituel dans un dentifrice. C’est lui qui, par son effet légèrement abrasif, va décoller la saleté et nettoyer vos dents. Il est possible que vous ayez des difficultés à vous habituer à son goût. Certaines personnes trouvent le bicarbonate trop agressif sur le long terme. Pour ma part, je trouve que l’association huile de coco et bicarbonate minimise le côté abrasif et les deux mélangés procurent une sensation douce sur les dents.

Quelles sont les vertus de l’huile de coco ?

Les vertus de l’huile de coco sont si nombreuses qu’on utilise cette huile végétale naturelle aussi bien en cuisine, en médecine qu’en cosmétique.

Pour bien choisir son huile de coco, on privilégiera une huile vierge, biologique et pressée à froid. Elle sera ainsi plus riche en nutriments et en principes actifs. Choisissez-là non raffinée et 100% pure, c’est-à-dire sans ingrédients ajoutés.

Composée à 48% d’acide laurique, l’huile de coco prévient la prolifération des microbes grâce à ses propriétés antibactériennes et antifongiques.

Elle permet également de blanchir les dents et à les renforcer. Elle contribue à la réduction de la plaque dentaire et à l’élimination des toxines  sans abimer les dents ni les gencives.

Associée à la présence d’huile essentielle, elle vous donnera une bonne haleine grâce à son action antibactérienne.

RECETTES ET ASTUCES POUR FAIRE VOS PRODUITS DIY

Laisser un commentaire