You are currently viewing Le compostage devient obligatoire en 2024 : que faire ?


Le compostage deviendra obligatoire en France en 2024. Cette mesure vise à réduire les déchets ménagers qui sont souvent envoyés vers les décharges ou à l’incinération.

En quoi consiste cette nouvelle mesure relative au compostage ?

En réalité, cette mesure ne s’applique pas aux particuliers. Mais la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, dite loi “anti-gaspillage” a pour objectif de valoriser les matières organiques de nos poubelles.

C’est pourquoi, à compter du 1er janvier 2024, les collectivités doivent proposer une solution de tri des biodéchets générés par leurs habitants.

Des dispositifs adaptés sont mis en place dans les villes et petites communes pour assurer une collecte optimisée de ces déchets.

Pour le compostage collectif, les communes doivent désormais proposer des composteurs communaux au niveau des espaces verts, aux pieds des immeubles (HLM) ou dans des déchetteries. Les bacs à compost y sont collectés et acheminés vers des sites de traitement des déchets verts.

Certaines grandes métropoles, comme celle de Bordeaux a déjà mis en place un réseau de “Compost Citoyen” il y a 10 ans en Nouvelle-Aquitaine. D’autres communes se sont emparées du sujet beaucoup plus tard.

À quoi cela sert de composter ses déchets ?

Le fait de composter vos déchets organiques permet de réduire de façon significative la quantité de déchets non valorisée qui finissent enfouis ou incinérés.

Par ailleurs, cette matière permet de créer de l’engrais naturel pouvant servir dans les cultures et les potagers domestiques.

Mais pour mettre en place un système de compost, il est essentiel de commencer par trier vos déchets.

Désormais, les déchets organiques se trient tout comme le verre, le papier, le métal… Grâce au tri sélectif, vous allégez considérablement votre poubelle noire qui ne va servir qu’aux déchets non recyclables.

Vous pouvez ainsi mettre dans le compost, à votre domicile ou dans les lieux dédiés dans votre commune, tous les déchets organiques tels que :

  • les restes alimentaires
  • les épluchures de fruits et de légumes
  • les résidus de jardinage
  • les coquilles d’œufs
  • le marc de café / les capsules de café compostables
  • les feuilles, petites branches, fleurs séchées…

Quels types de composteurs existent ?

Vous pouvez composter vos déchets organiques de différentes manières.

A domicile, vous pouvez placer un composteur individuel dans votre jardin ainsi qu’un bio-seau dans votre cuisine pour éviter les aller-retour intempestifs.

Les composteurs individuels sont parfaitement adaptés aux jardins, même de petite taille, et aux balcons. Si vous n’avez pas de place pour l’entreposer, vous pouvez vous tourner vers les composteurs collectifs mis à disposition par votre collectivité. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître leur localisation précise.

Certaines résidences possèdent aussi leur propre composteur collectif. Si vous êtes dans ce cas, vous pourrez déposer vos déchets organiques au pied de votre immeuble, à l’emplacement prévu à cet effet. Le plus souvent, les résidents gèrent eux-mêmes l’entretien de leur composteur. Une bonne façon d’apprendre à faire votre compost, voire à l’employer dans le jardin collectif.

Quels procédés de fabrication de compost existent ?

Pour être sûr de faire du bon compost, il est essentiel de le ventiler régulièrement en le retournant pour permettre aux micro-organismes de décomposer les matières organiques.

Le composteurs posés à même le sol, et donc au contact direct de la terre, sont “visités” par des macro-organismes : fourmis, mille-pattes, lombrics, limaces, escargots… qui transforment les matières organiques en compost. Les déchets organiques se transforment, au bout d’un certain temps, un super fertilisant naturel pour la terre.

Lorsque les composteurs sont stockés en intérieur, on y introduit généralement des lombrics qui vont reproduire ce processus. C’est ce qu’on appelle le lombricomposteur.

Pourquoi le compost est un fertilisant naturel ?

En plus de réduire la quantité de déchets, le compostage permet de produire un engrais organique pour les plantes. En utilisant le compost comme amendement organique dans le jardin, vous améliorez la qualité de votre sol, ce qui augmente la rétention d’eau et favorise la croissance des végétaux.

En quoi trier ses déchets organiques est moins polluant que de les jeter ?

Le compostage est une technique simple et efficace pour gérer vos déchets organiques et contribuer à un environnement plus propre.

En compostant les déchets, nous réduisons également les gaz à effet de serre qui sont produits lors de l’incinération ou de la mise en décharge des déchets.

En changeant progressivement nos habitudes, nous pouvons tous devenir plus responsables et réduire nos déchets ménagers, tout en créant un compost de qualité pour nos jardins et potagers.

NOUVEAU
E-book 24 produits naturelsCompilation des 24 recettes incontournables à découvrir.

Conseils de jardinage pour débutants

Instagram
Recevez la newsletter


    Découvrez les baskets végan et éco-responables !

    Bénéficiez de 5% de réduction sur toute la collection (hors gamme enfants)
    ==> Code promo : MPM5

    Claire créatrice du blog Mes Produits Maison
    Chère lectrice, cher lecteur,
    Je suis créatrice du blog Mes Produits Maison et vous partage mes découvertes en matière d'alternatives naturelles et éco-responsables à certains produits du commerce. J'aime cultiver un mode de vie sans superflu, dans une volonté de bien-être et de décroissance. Enfin, j'espère que vous apprécierez le fruit de mes découvertes et que vous aurez autant de plaisir que moi à expérimenter de nouveaux usages.
    Bonne lecture.
    Claire
    Découvrir ma bio

    Laisser un commentaire